Meilleures montres GPS triathlon : comparatif et avis complet

montre triathlon

Nous avons dressé un classement des meilleures montres de triathlon en prenant en compte les fonctionnalités, le design et l’ergonomie de chacune d’entre elles. Ce classement est le résultat de tests poussés, lesquels ont pris en compte une multitude de critères importants pour évaluer la pertinence d’une montre triathlon. Focus sur les 9 meilleures montres triathlon, toutes marques confondues.

Les meilleures promos de montres GPS triathlon en ce moment

PROMO SPÉCIALE DE -287,55 EUR
SUUNTO AMBIT3 PEAK Black HR
Suunto - Sport
499,99 EUR −287,55 EUR 212,44 EUR
PROMO SPÉCIALE DE -102,68 EUR
SUUNTO SPARTAN SPORT WRIST HR...
SUUNM|#Suunto - Sport
290,16 EUR −102,68 EUR 187,48 EUR
PROMO SPÉCIALE DE -85,45 EUR
Polar - M430 - Montre Running...
POLF|#Polar - Sport
229,90 EUR −85,45 EUR Dès 144,45 EUR

Classement des 9 meilleures montres de triathlon

Si vous êtes sur cette page, vous cherchez certainement à acquérir une montre triathlon correspondant à votre besoin. Voici notre classement des 9 meilleures montres en 2019 pour vous aider à faire votre choix.

Top 1

Garmin Fenix 5, la montre triathlon la plus complète du marché.

 Garmin Fenix 5 triathlon

 

Description :

À l’instar de sa petite soeur Fenix 3, la Garmin Fenix 5 est une montre GPS haut de gamme très complète. Équipée d’une cartographie intégrée, elle permet une navigation innovante et intuitive. C’est une montre qui se porte aussi bien au quotidien que pour faire du sport. Très élégante, la Fenix 5 est proposée avec 3 tailles de boîtier, afin de s’adapter à toutes les tailles de poignets (42 mm, 47 mm et 51 mm). Un atout majeur de la Fenix 5 ! Aussi, la plus grande taille (Fenix 5X) est dotée d’une cartographie de plusieurs pays qui permet de naviguer en toutes situations.

Elle vous emmène également vers des points de restauration, des magasins et des hôtels. Passons maintenant aux fonctionnalités et caractéristiques techniques du dernier bijou Garmin.

La Fenix 5 propose toutes les fonctionnalités que l’on peut attendre d’une montre triathlon aujourd’hui. Garmin frappe fort pour la Fenix 5 et vous propose un suivi de l’entraînement poussé, pour de nombreux sports outdoor (natation, aviron, ski, vélo… et bien plus encore) et indoor. Elle s’adresse à tous les sportifs et aventuriers exigeants souhaitant acquérir une montre de haute qualité, pour les accompagner en toutes circonstances. Elle permet de bénéficier d’analyses poussées, grâce à ses nouveaux capteurs intégrés (Garmin ElevateTM, boussole 3 axes, accéléromètre, thermomètre, altimètre barométrique, WiFi et Bluetooth Smart).

La Fenix 5 possède également des outils pratiques pour l’entraînement (calcul de VO2max très performant, analyse de foulée, test d’effort, évaluation de la condition physique…) et le suivi (Virtual Partner, Virtual Racer, automatisation des objectifs…). Une montre polyvalente en somme, qui convient à tous les sportifs assidus.

Côté design, la Fenix 5 n’a rien à envier aux montres les plus haut de gamme du marché. Elle possède une interface personnalisable et un écran haute définition donnant accès à toutes les informations dont vous avez besoin pour vos entraînements comme au quotidien.

De nombreux modèles de cadrans vous sont proposés pour une personnalisation toujours plus poussée. La lunette est en acier inoxydable et le corps de la montre est en polymère.

Lors de l’achat vous avez aussi le choix entre un écran en verre classique et un en Sapphire, encore plus résistant. Dans les deux cas, l’écran est hautement résistant aux rayures et aux chocs.

Doté d’une technologie transflective, l’écran de la Fenix 5 permet une excellente visibilité même en plein soleil. Les bracelets de la star des montres GPS se changent en un clin d’oeil, et ce sans aucun outil. Les bracelets cuir et métal sont idéals pour aller en ville comme au travail, tandis que le bracelet en silicone sera un atout légèreté de taille pour faire du sport.

La Fenix5 de Garmin s’impose aujourd’hui comme la référence sur le marché des montres outdoor haut de gamme. Plus de détails dans notre test de la Fenix 5.

Les plus et les moins

On aime :

  • La facilité de changement des bracelets,
  • L’interface personnalisable très intuitive,
  • L’ergonomie remarquable,
  • La technologie transflective,
  • Ses belles finitions,

On n’aime pas :

  • l’écran non tactile,
  • son poids,
Top 2

Polar Vantage M, la montre triathlon pour les sportifs de haut niveau.

Polar Vantage M triathlon

 

Description :

Polar revient en force avec la Vantage M, un véritable bijou d’innovation qui saura séduire les plus grands sportifs. L’innovation majeure de la dernière née Polar est le Power Mode, qui permet de calculer la puissance développée lors de l’effort.

La montre connectée étant placée sur le poignet, aucun capteur ne permet de fournir la puissance directement. C’est donc un algorithme qui s’en charge en s’appuyant sur le poids de l’athlète, sa vitesse et la distance parcourue. La réputation de Polar quant à la qualité de ses mesures n’est plus à faire, la firme a su s’imposer comme un leader sur le marché des montres triathlon ultra-précises. Polar révolutionne le cardio optique et devient la montre GPS de référence pour les pros.

Durant ces quatre ans de R&D, l’entreprise a également perfectionné son capteur de fréquence cardiaque. Cinq leds verts et quatre leds rouges permettent désormais une meilleure pénétration de la peau, même les plus foncées. La version bêta ne comprend pas encore le mode récupération, mais celui-ci promet d’être intéressant. Le mode récupération permet de calculer le temps de récupération dont le propriétaire de la montre aura besoin, en se basant sur l’historique des séances d’entraînement.

L’autonomie est extrêmement satisfaisante (40 heures d’autonomie contre 18h pour la Fenix 5). Les fonctions Training load Pro et Recovery Pro ont été savamment étudiées et s’avèrent particulièrement pertinentes.

L’interface est très sobre et le design n’a rien d’exceptionnel, bien que l’aspect global de la montre soit seyant. Un peu massif, le design de la montre n’intéressera probablement les sportifs à la recherche d’une montre discrète.

Pour activer le rétroéclairage, il faut appuyer sur un des boutons, ce qui n’est pas idéal lorsqu’il fait nuit. Aussi, celui-ci ne dure qu’une dizaine de minutes. Les boutons ont quelque jeu dans leur logement et sont assez épais. Aussi, les menus sont loin d’être aussi intuitifs que ceux de la Garmin Fenix 5. En revanche, l’écran est tactile et la lisibilité est plutôt agréable. L’interface est donc à revoir et ne nous a pas transportés.

Les plus et les moins

On aime :

  • Le Power Mode bien pensé,
  • L’autonomie remarquable,
  • La précision dans la mesure de la fréquence cardiaque,
  • La fonction Training load,
  • L’écran tactile,

On n’aime pas :

  • Design légèrement massif,
  • Le système de rétroéclairage,
Top 3

Polar M600, la montre triathlon la plus intuitive.

Polar M600 triathlon

 

Description :

Une chose est sûre, Polar n’y est pas allé avec le dos de la cuillère pour la M600. Cette montre imposante dotée d’un écran rectangulaire est ultra-complète et permet de suivre ses entraînements sportifs et ses activités au quotidien. La Polar M600 est innovante et adopte la plateforme Android Wear de Google.

La Polar M600 intègre bien sûr un GPS et un espace de stockage de 4Go… Rien que ça. Le nouveau bijou de Polar est également équipé d’un capteur cardio haute-précision de 6 leds, pour une meilleure pénétration de la peau. L’affichage de la fréquence cardiaque et des informations principales est particulièrement pertinent.

L’écran tactile Gorilla Class 3 est très réactif et a passé les tests des doigts mouillés ou collants avec succès. Vous pourrez donc l’utiliser sans problème sous la pluie ou après un entraînement intensif, lorsque vos doigts seront transpirants. La montre possède uniquement deux boutons : l’un sert à lancer un entraînement, l’autre permet de naviguer.

Les applications se lancent d’un simple glissement de doigt et une légère rotation du poignet permet de faire défiler les différents écrans… On serait presque tentés de ne plus utiliser les boutons ! Très intuitive, la Polar M600 est simple et très efficace. Elle plaira aux sportifs désireux d’optimiser leurs performances sans fioritures.

Le design est massif et on peut la trouver légèrement envahissante au poignet, bien qu’elle soit légère (63 grammes seulement). Le chargeur propriétaire est également innovant, il s’aimante au dos de la montre, mais se désolidarise facilement. Côté batterie, l’autonomie pêche un peu… Celle-ci est inférieure aux autres montres Polar (entre 6 et 8 heures), il vous faudra la recharger environ 1 fois par jour. Le mode économie d’énergie s’active aux alentours de 5% de batterie.

Le module électronique peut être ôté de son bracelet. Ce dernier pourra donc être remplacé facilement, s’il est cassé, usé, ou si vous souhaitez simplement opter pour un autre coloris (noir, rouge ou blanc). Le bracelet est cranté et c’est un très bon point pour Polar, qui permet aux poignets fins à très fins de pouvoir porter la montre sans qu’elle tourne.

Polar a réussi le challenge de fabriquer une montre facile à utiliser malgré le large panel de fonctionnalités proposées. La Polar M600 fonctionne avec l’application Polar Flow, celle-ci permet d’enregistrer ses entraînements et de les planifier. L’autre fonctionnalité très pratique proposée par Polar est la synchronisation des notifications depuis un smartphone (iOS et Android), des SMS et de la musique.

Les notifications fonctionnent très bien, mais la synchronisation est particulièrement lente (plusieurs minutes). La M600 est étanche jusqu’à 10 mètres et s’utilise sans problème pour nager. Très robuste, elle vous accompagnera en toutes circonstances, même en terrain hostile. Une montre connectée en somme, simple d’utilisation et très intuitive.

Enfin, un écran « Ma Journée » est dédié au suivi d’activité et l’interface est très claire. Elle indique le pourcentage réalisé par rapport à l’objectif renseigné, le nombre de pas, les calories dépensées… etc. On vous l’a dit, la Polar M600 est ultra-complète et intuitive, vous ne serez pas dépaysé si vous avez déjà eu une montre connectée ou si c’est votre premier achat. Plus d’infos dans notre test de la Polar M600.

Les plus et les moins

On aime :

  • Le bracelet cranté,
  • Les notifications au poignet,
  • L’interface intuitive,
  • La réactivité de l’écran tactile,
  • Son look,

On n’aime pas :

  • Le système de rechargement,
  • Son poids,
Top 4

Tomtom Adventurer, la montre triathlon robustesse à l’état brut.

Tomtom Adventurer triathlon

 

Description :

TomTom est un acteur récent sur le marché des montres de sport. Celui-ci a su profiter de sa place de leader européen sur le marché du GPS pour asseoir une solide réputation sur le secteur de la montre sportive.

Fabricant innovant, il n’a eu de cesse de proposer de nouvelles fonctionnalités comme la TomTom Spark qui embarque un baladeur. Aujourd’hui, c’est au tour de la TomTom Adventurer de faire parler d’elle. La philosophie est toujours la même, la simplicité au poignet .

L’adventurer est une montre de sport particulièrement adaptée aux activités outdoor et embarque un capteur d’activité très performant. Fidèle à lui-même, TomTom propose pour cette montre le design bien connu des autres montres, vous ne serez pas dépaysé si vous avez déjà eu le plaisir d’acquérir une montre du même fabricant. Le large écran non tactile est très résistant et le bouton de navigation n’a aucun jeu dans son logement. Nous avons là une montre très qualitative qui réserve de nombreuses surprises.

L’Adventurer est fournie avec un chargeur USB propriétaire, il faut extraire le module électronique pour la recharger. Étanche jusqu’à -40 mètres, elle est idéale pour la natation comme pour les autres sports outdoor. Elle embarque également un accéléromètre, un gyroscope, une boussole ainsi qu’un baromètre. L’autonomie est très satisfaisante, c’est un bon point pour TomTom. Celui-ci promet 3 semaines pour un suivi d’activité classique, 11h lorsque le GPS est en marche et 5h avec GPS activé, cardio et musique.

A l’instar de la Polar M600, la TomTom est très simple d’utilisation. Elle s’appaire facilement avec un smartphone (Android ou iOS), et ne nécessite que l’application MySport. Aucun problème de connexion ne semble exister, on peut dire que TomTom a très bien travaillé pour l’Adventurer. Le logiciel Tomtom est très sympa ludique. Comparé à celui de Garmin, il n’est pas très technique et la cible est grand public. Un point de plus pour TomTom !

Côté bracelet, on apprécie la solidité et le système d’accroche. Ce dernier permet à la montre de s’ajuster au poignet pour ne pas tourner et assure un excellent maintien. Le bracelet est fourni en noir sur le site TomTom mais est disponible en orange chez tous les revendeurs. Enfin, l’Adventurer peut servir de baladeur Bluetooth et intègre une mémoire de 3 Go (cela vous permettra de mettre 150 morceaux environ).

La montre fonctionne grâce au bouton imposant situé à l’avant du bracelet. Celui-ci permet une navigation facile entre les différents menus et sous-menus, dont l’organisation est très réussie. Le petit plus, c’est la quantification à la semaine en plus de la quantification hebdomadaire.

La lisibilité est excellente même en plein soleil, idéale pour un footing matinal ou à midi. TomTom a réussi son pari de fabriquer une montre de sport connectée complète et intuitive. On apprécie la simplicité proposée malgré le large panel de fonctionnalités intégrées. Pour plus de détails, lisez notre test de la Tomtom Adventurer.

Les plus et les moins

On aime :

  • La lisibilité optimale,
  • La légèreté au poignet,
  • La simplicité d’utilisation,
  • Le système d’accroche du bracelet,
  • L’autonomie,

On n’aime pas :

  • Le joystick,
  • La résolution de l’écran,
Top 5

Garmin 735XT, la montre triathlon pour les sportifs les plus assidus.

Garmin 735XT triathlon

 

Description :

La 735XT par Gamin apporte une quantité de fonctionnalités avancées qui séduiront les sportifs les plus exigeants. On retrouve le même design fin et épuré que la Forerunner 235. L’ergonomie est identique et toujours aussi agréable. Le design de la Forerunner 735xt est véritablement léger, sans fioritures et les finitions sont exemplaires. Enfin, son poids assez léger n’encombre pas et n’alourdit pas le poignet. Focus sur la 735XT de Garmin, qui promet d’enchanter plus d’un athlète. Initialement conçue pour le triathlon, elle pourrait vite trouver un public chez les coureurs.

L’écran lisible est toujours allumé et n’est pas tactile, toutes les opérations passant par cinq boutons. Le premier bouton active le rétroéclairage, tandis que les 4 autres boutons permettent de naviguer dans les différents menus. Le bracelet est très ergonomique et plus agréable à porter que celui de la Forerunner 235. Il est plus facile à ajuster avant et pendant l’effort.

Le bon point de la 735XT, c’est le capteur cardiaque intégré sous la face intérieure. Le capteur est fiable et précis, après quelques minutes d’exercice. En effet, il faut parcourir un peu plus d’un kilomètre pour que celui-ci se cale. En-dessous d’un km, le rythme est parfois fluctuant et ne doit pas être réellement pris en compte par le propriétaire. Le capteur de la Garmin Forerunner 735XT permet également d’établir la cadence et la VO2max de l’utilisateur.

Un format réduit, une grande autonomie ! Contrairement à ce que laisse penser la taille de la 735XT, l’autonomie de la batterie est remarquable (jusqu’à 11h avec GPS activé, enregistrement intelligent et rétroéclairage désactivé).

Cette montre dispose également de la fonction Smart Notifications qui est un véritable avantage sur une montre de sport. Vous pourrez ainsi partir faire du sport sans emporter votre téléphone portable, grâce aux alertes SMS, mails et réseaux sociaux. En plus de ces fonctions, l’analyse de l’activité quotidienne est très complète et vous donne accès au rythme cardiaque, au sommeil et envoie toutes les données dans l’application Garmin Connect.

La Garmin forerunner 735xt dispose de toutes les fonctions nécessaires à la course à pied comme les alarmes, la pause automatique ou encore le métronome. En plus des fonctions destinées à la course, il y a également des fonctions plus spécifiques telles que les périphériques Varia permettant de notifier par exemple l’approche d’une voiture.

Pour la natation, différents profils sont configurés. On retrouve également des fonctionnalités telles que la détection automatique du style de nage, le mode repos, l’enregistrement des séries d’exercices et bien sûr une mesure de la distance parcourue. La configuration pour le triathlon est plutôt classique, le profil offre la possibilité de jongler entre la course à pied, le vélo et la natation. Les données enregistrées peuvent être synchronisées avec Garmin Connect, et l’application permet ensuite de consulter le détail de chacune des activités.

La Garmin Forerunner 735XT s’impose donc comme un excellent modèle milieu de gamme. Très fiable, elle s’adresse à un public de coureurs réguliers dont l’entraînement nécessite un suivi pointu et précis. Très simple d’utilisation, elle convient également à des sportifs plus amateurs, à condition de prendre un peu de temps pour apprivoiser ses nombreuses fonctionnalités.

Si vous êtes adepte de triathlon, alors elle deviendra vite votre meilleur alliée. Pour conclure, la Forerunner 735 XT de Garmin est un choix judicieux si vous recherchez une montre légère et ultra-performante. Voici notre avis complet sur la Garmin Forerunner 735XT.

Les plus et les moins

On aime :

  • Design épuré,
  • Capteur cardio intégré,
  • Aide à l’entraînement,
  • Ergonomie remarquable,
  • Ultra-complète,

On n’aime pas :

  • Ecran non tactile,
  • Absence de chronomètre et d’altimètre,
Top 6

Suunto Spartan Trainer Wrist HR, la montre triathlon la plus polyvalente.

Suunto Spartan Trainer Wrist HR triathlon

 

Description :

La Suunto Spartan Trainer Wrist HR est clairement la montre qui manquait à la gamme du célèbre constructeur finlandais. Pour Suunto, la gamme Spartan a été une petite révolution. Aujourd’hui, on vous présente la Trainer Wrist HR, étanche à 50m, qui remplace la Ambit3 Sport. Elle conviendra mieux aux petits poignets que l’imposante Spartan Sport Wrist HR et intègre bon nombre de fonctionnalités pratiques. C’est parti pour les caractéristiques.

Tout d’abord, l’écran est en couleur et possède une meilleure résolution que sur les Ambit3 (218×218 pixels contre 128×128 pour la Ambit3). Côté poids, notre Trainer Wrist HR marque un point. 56g, c’est la plus légère des montres GPS Suunto. Le bracelet est quant à lui plus fin que celui des autres Spartan.

Les widgets sont donc les suivants :

  • Activité quotidienne
  • Aperçu de l’entraînement des 30 derniers jours
  • Sommeil (dernière nuit, 7 dernières nuits, fréquence cardiaque pendant le sommeil)
  • Exercice
  • Navigation
  • Chronomètre
  • Réglages
  • Le bémol de la montre concerne le rétroéclairage, dont on ne peut pas régler l’intensité. Aussi, le LED est situé sur la partie haute de la montre et ne permet pas un éclairage uniforme. Sinon, on retrouve les 3 modes de précision.
    GPS comme sur toutes les Suunto précédentes. Malgré le boitier plus petit, l’autonomie est identique à celle de la Spartan Sport Wrist HR, 25h maximum. Elle tient plus de 8 heures avec GPS et capteur cardio en marche.

    Le câble de rechargement est classique, il ne s’agit pas du nouveau qui s’aimante au verso de la montre. Un des gros points forts de la montre réside dans sa capacité à couvrir une multitude de sports. Très polyvalente, elle intègre une centaine de profils sportifs y compris la nage en eau libre (une fonction rare sur des montres dans cette gamme de prix). Elle est compatible avec tous les accessoires Bluetooth : ceinture cardio, capteur de puissance course à pied Stryd, capteurs pour vélo, etc. Là encore, Suunto s’est montré généreux, c’est une capacité rare pour cette gamme de prix. La montre est assez légère, mais semble robuste. Le bracelet en silicone est agréable au toucher et ne tourne pas pendant l’effort.

    Du côté du suivi d’activité quotidienne, la nouvelle Suunto permet de suivre le nombre de pas, les calories, la fréquence cardiaque et le sommeil. Le Bluetooth peut être utilisé pour coupler la Spartan Trainer Wrist HR avec un smartphone (iOS ou Android) pour transférer les données sans fil vers Movescount ou recevoir les smart notifications.

    Côté cadran, on a le choix entre 6 watchfaces (avec aiguilles ou numériques). La couleur principale peut être personnalisée. Le petit bémol de la dernière Suunto est l’autonomie de la batterie. La Suunto Spartan Trainer Wrist HR est équipée d’une batterie rechargeable grâce au câble USB fourni l’autonomie annoncée par le constructeur est de 10H en mode précision max du GPS. Désactiver les notifications permet de prolonger légèrement l’autonomie de la montre. Pour plus de détails, lisez notre test de la Suunto Spartan Trainer Wrist HR.

    Les plus et les moins

    On aime :

    • Le mode navigation,
    • L’interface intuitive,
    • La légèreté,
    • La haute précision du GPS,
    • Ultra-complète,

    On n’aime pas :

    • Synchronisation un peu lente,
    • Son poids,
    Top 7

    Suunto 3 Fitness, la montre triathlon pour un mode de vie plus sain.

    Suunto 3 Fitness triathlon

     

    Description :

    La Suunto 3 Fitness a été conçue pour celles et ceux qui accordent de l’importance à leur santé. Cette nouvelle montre propose une innovation de taille, le programme d’entraînement personnalisé. Celui-ci repose sur le niveau de forme individuel et aide à l’utilisateur à conserver un mode de vie sain, adapté à ses capacités.

    Le programme d’entraînement prend également en compte la surveillance du stress et de la récupération après chaque effort. La Suunto3 Fitness est une montre multisports très élégante. Robustesse, précision et fiabilité sont les maîtres mots de Suunto en matière de design, et la Fitness n’échappe pas à la règle. Cependant, la Fitness est plus petite et plus légère que les autres montres de la gamme. Cette dernière affiche une ergonomie à toute épreuve et plaira aux sportifs désireux de ne pas s’encombrer avec une montre massive.

    Son système de gestion automatique du plan d’entraînement connaît déjà un franc succès. Celui-ci est capable de construire un plan d’entraînement adapté à son utilisateur en se basant sur l’historique des activités passées. La Suunto 3 Fitness est accompagnée d’une nouvelle application Suunto qui fournit un journal de vos activités quotidiennes et du temps de repos. Il suit également la distance parcourue ainsi que la vitesse grâce au GPS connecté.

    La montre met tout en oeuvre pour maintenir un équilibre parfait entre exercice et repos. La Fitness compte vos pas et les calories que vous brûlez au quotidien, ce qui vous permet d’avoir un aperçu global de votre niveau de forme. La Suunto 3 Fitness ne dort jamais. Il vous est possible de porter votre montre la nuit, afin de connaître la qualité de votre sommeil et la durée de celui-ci.

    Côté entraînement, les exercices planifiés sont faciles à activer et à suivre. Dès le démarrage, la montre vous guide et vous aide à maintenir la bonne intensité. Celle-ci vous avertit lorsque vous avez atteint l’objectif fixé.

    Naturellement, s’entraîner sans assistance aucune est tout à fait possible. La Suunto 3 Fitness est polyvalente et prête à vous accompagner dans toutes vos activités : course à pied, natation, vélo, fitness, randonnée, et bien plus encore.

    La montre utilise la cadence au poignet, ainsi, il est possible de connaître distance et vitesse même en intérieur. Vous l’aurez compris, la Suunto 3 fitness s’adapte à toutes les situations, et c’est ce qu’on apprécie le plus chez elle.

    La Suunto 3 Fitness s’appaire avec la nouvelle application Suunto, qui vous permet de suivre en continu tous les paramètres de votre niveau de forme. Vous pourrez également partager vos objectifs et la réussite de ces derniers avec la communauté Suunto. La connexion mobile affiche les appels entrants, les messages et toutes les autres notifications sur votre montre. Côté autonomie, la montre ne déçoit pas non plus. Celle-ci offre une autonomie de 5 jours lorsque le suivi d’activité 24 h/24 est en marche. Le seul bémol notoire de notre Suunto 3 Fitness, c’est l’absence de capteur GPS. Lisez notre avis sur la Suunto 3 Fitness.

    Les plus et les moins

    On aime :

    • Le plan d’entraînement personnalisé,
    • Le capteur cardio,
    • L’autonomie de 5 jours,
    • Le suivi de la qualité du sommeil,
    • La simplicité d’utilisation,

    On n’aime pas :

    • L’absence de capteur GPS,
    • L’absence de musique,
    Top 8

    Polar M430, la montre triathlon pour les addicts de la course à pied.

    Polar M430 triathlon

     

    Description :

    La Polar M430 était très attendue et ne nous a pas déçus. Disponible avec trois coloris de bracelets (gris, orange, blanc), elle affiche un design seyant qui ne passe pas inaperçu. Les boutons entourant l’écran n’ont aucun jeu dans leur logement et leur utilisation est très simple. Le bouton central sur le côté droit permet de lancer une activité et de valider des choix.

    Les boutons haut et bas servent à naviguer. Côté gauche, le bouton du haut active le rétroéclairage de l’écran – lequel est très bon – et le bouton bas sert de retour arrière lors de la navigation, mais aussi à interrompre et à enregistrer une séance d’entraînement. Focus sur les fonctionnalités de notre M430.

    La M430 dispose d’un capteur cardiofréquencemètre à 6 diodes très pertinent. Elle est également pourvue d’un altimètre (qui n’est pas barométrique) permettant de mesurer le dénivelé. Étanche jusqu’à moins 30 mètres, elle est également adaptée à la natation. Inéluctablement orientée course à pied, elle montre aussi des qualités notoires pour la pratique du triathlon.

    Aussi, la montre fait office de tracker d’activité avec évaluation de la qualité et de la durée du sommeil, comme pour la Suunto 3 Fitness, et affiche les notifications (appels, SMS, réseaux sociaux, etc.) pour rester joignable pendant vos entraînements. Le Test Fitness proposé par la montre calcule le VO2max de son utilisateur en lui proposant de se détendre au lieu de s’entraîner, quand c’est nécessaire.

    Une dizaine d’activités sont disponibles (dont la natation, avec des mesures un peu trop basiques). Les paramètres proposés sont nombreux, citons évidemment la fréquence cardiaque, les zones cardio, la vitesse ou encore l’altitude. L’utilisateur peut choisir d’afficher entre 1 et 4 mesures, et ce dans le menu Réglages. Leur affichage à l’écran est extrêmement clair et c’est un point très appréciable qu’il convient de mettre en lumière. Les données enregistrées peuvent être automatiquement synchronisées avec Apple Health, MyFitnessPal, TrainingPeaks ou bien Strava. Là encore, c’est à vous de choisir.

    L’application Polar Flow vous permet de programmer une compétition en sélectionnant un type de course (semi-marathon, marathon…). Une fois la date programmée, l’application propose un programme d’entraînement sur-mesure visant à préparer l’épreuve. Le Flow intelligent met en place des séances d’entraînement adaptées aux capacités de l’utilisateur et à son assiduité.

    La grande nouveauté de la M430 consiste en un enregistrement GPS sur trois paliers : 1 s, 30 s ou 60 s. Vous l’aurez compris, l’intérêt de cette nouvelle fonctionnalité réside en le choix de la précision GPS selon l’activité pratiquée. Notez que le choix d’un des 3 paliers influence l’autonomie de la montre : elle passe de 8h (à 1 s) à 30h (à 60 s). Cette montre est idéale pour le running comme pour le triathlon, malgré le mode natation qui reste un peu basique. Voici notre test de la Polar M430.

    Les plus et les moins

    On aime :

    • Polar Flow et le mode compétition,
    • La simplicité d’utilisation,
    • L’autonomie satisfaisante,
    • Le suivi de la qualité du sommeil,
    • La précision de la fréquence cardiaque,

    On n’aime pas :

    • Design massif,
    • Le mode natation,
    Top 9

    Suunto Ambit 3 Peak, la montre triathlon conçue pour les aventures.

    Suunto Ambit 3 Peak triathlon

     

    Description :

    La Suunto Ambit 3 Peak frappe fort et vous propose de nombreuses fonctionnalités dédiées aux sportifs aventuriers. Côté esthétique, les deux générations de la montre sont quasi similaires. L’Ambit 3 Peak est légèrement moins lourde, mais c’est vraiment léger. C’est aussi une très jolie montre pour le quotidien. Étanche à 100m, elle dispose d’une batterie rechargeable dont l’autonomie est de 30 jours en mode montre. C’est un bon point pour Suunto.

    Le confort au poignet était déjà remarquable avec l’Ambit 2, il l’est encore plus avec la version 3 Peak. Au niveau de l’ergonomie, ce n’est pas encore ça, et les débutants pourraient se trouver un peu décontenancés. Certains acteurs du marché se montrent un peu plus intuitifs et généreux envers le grand public.

    La fonctionnalité interdisant l’arrêt d’une séance sans manipulation concrète de déblocage est toujours présente et c’est une très bonne nouvelle. Rien n’est plus pénible que de découvrir qu’on aura accès à aucune donnée en fin de séance à cause d’un mouvement de poignet tout à fait involontaire.

    Pour les montagnards, l’altimètre est toujours extrêmement pertinent. Pour les moins habitués à l’orientation, le GPS intégré saura vous emmener et vous ramener sans aucun problème car il est encore une fois d’une précision bluffante. La recherche des satellites était déjà très bonne sur l’Ambit 2, elle l’est encore plus sur la 3 Peak. Une seconde, c’est le temps moyen qu’il faut à l’Ambit 3 Peak pour vous localiser. Le GPS intégré capte les satellites même en piscine couverte, c’est un point remarquable qu’il convient de souligner.

    Côté nage, la détection des nages pratiquées est extrêmement bonne. La montre est capable de savoir si vous nagez le dos crawlé, le papillon, la brasse que vous soyez dans un bassin ou en nage libre. Concernant la natation, les informations sont nombreuses, contrairement à la Polar M430. La ceinture de fréquence cardiaque est très confortable et il est possible de la connecter directement sur un iPhone ou sur un Android. L’autonomie ne gâche en rien les performances étonnantes de la montre, puisqu’elle peut atteindre 50h avec le GPS activé en haute précision.

    Le gros bémol de cette montre est la limite de 10 « applications » accessibles sur la montre. Cela nécessite de gérer tous ses programmes sur l’application Movescount, de désactiver puis activer les programmes au fur et à mesure de ses besoins. Pour plus de détails, voici notre test de la Suunto Ambit 3 Peak.

    Les plus et les moins

    On aime :

    • L’excellente autonomie,
    • La mesure du dénivelé,
    • Le design toujours aussi réussi,
    • Le bracelet ultra-confort,
    • La haute précision du GPS,

    On n’aime pas :

    • Les notifications,
    • L’ergonomie,

    Les dernières années ont été riches en innovation côté montres de sport, c’est le moins que l’on puisse dire. Nous espérons que ce comparatif pourra vous aider à faire votre choix, concernant l’acquisition de votre montre GPS triathlon. Sportivement,

    Dernière mise à jour des prix le 2019-10-16.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *